Portrait de la race du Skogkatt

Skogkatt tigré

Le Skogkatt (chat des forêts norvégienne) est très proche de la race des chats sauvages et est donc attribué aux chats de « race naturelle ». Il est parfois appelé norvégien pour faire court. Le Skogkatt est grand, robuste et a les poils mi-longs avec une queue buissonnante prononcée et une tête distincte.

Origine et histoire du Skogkatt

Le Skogkatt, également connu sous le nom de chat des forêts norvégiennes dans sa patrie, est un grand chat domestique norvégien avec des poils mi-longs. Dans la mythologie nordique, les chats des forêts sont mentionnés. Il y a deux chats qui tirent la charrette de Freya, déesse de la fertilité et de l’amour. Dans les contes de fées norvégiens, il y a aussi des indices de magie gobeline ou des chats trolls avec de longues queues touffues. Mais vous ne pouvez pas en conclure directement avec le Skogkatt d’aujourd’hui. Ainsi, dans le mythologue, les indications de la longueur des poils manquent. Il pourrait aussi s’agir d’autres chats, tels que le chat sauvage européen.

Dans la littérature du passé récent, le Skogkatt n’apparaît que dans les années 1930. S’il avait toujours existé en Norvège ou en Scandinavie, il aurait été décrit ou du moins mentionné plus tôt par les zoologistes et d’autres sources. Leur proximité prétendument particulière avec le chat sauvage ou une évolution naturelle en tant que chat domestique nordique doit également être référée au royaume des mythes modernes. Il est aussi peu apparenté au chat sauvage européen que tout autre chat domestique ou de race pure. Vraisemblablement, les chats domestiques ont été croisé avec l’angora turc ou le chat persan ou les deux pour finalement obtenir le manteau plus long et la nature amicale.

Elle a une histoire similaire à son homologue américain le Maine Coon. Cependant, le Skogkatt a été déposé au cours des dernières années, en particulier dans sa forme en tête de l’élevage. En 1938, le Skogkatt a été présenté pour la première fois à une exposition à Oslo. En septembre 1972, le chat norvégien a reçu sa première norme. En Norvège, le Norsk Skogkatt est très remarqué, de sorte que certains parlent d’elle en tant que chat national norvégien. En 1977, elle a été officiellement reconnue par la Fédération Internationale Féline. Depuis lors, elle a eu beaucoup de succès dans sa popularité triomphale parmi les amis de chat. Ce n’était pas sans raison : elle a une apparence très attrayante et a une nature qui fait d’elle un chat de famille idéal.

 

Skogkatt gris clairDescription du Skogkatt.

Le Skogkatt est un chat à poil mi-long grand à très grand. Il a un pelage voyeur, dense et hirsute. Il est souvent confondue avec le chat Maine Coon de même apparence. Sur la base de la tête en particulier, les deux races peuvent être bien distinguées. Comparé au Maine Coon, la tête du chat norvégien est très triangulaire. Selon la norme, il devrait former un triangle dans lequel les trois côtés ont la même longueur. De plus, leurs oreilles sont généralement moins effilées. Ce sont les caractéristiques distinctives de ces types de chats autrement étroitement liés et presque identiques qui ont été spécifiquement promus par la reproduction au cours des dernières années.

Le Skogkatt est grand-encadré et a une queue longue et touffue. Le dos musclé est plutôt long. Il est l’un des plus gros chats domestiques. Les spécimens individuels atteignent des ordres de grandeur qui ne sont plus en bonne santé pour le plan biologique d’un chat domestique. Par exemple, des chats d’environ 12 kilogrammes et jusqu’à 130 centimètres de longueur peuvent être vus. Une telle tendance au gigantisme ne devrait pas être soutenue. En règle générale, le norvégien pèse entre 5,5 à 9,5 kilogrammes, les chats entre 4 et 7 kilogrammes. Ce qui frappe, c’est sa fourrure de longueur moyenne et très dense, qui semble parfois hirsute. Le sous-poil laineux est recouvert de poils couvrants hydrofuges. Les chats des forêts norvégiennes sont élevés dans presque toutes les couleurs. Seuls le lilas et le chocolat ainsi que la cannelle et le faon sont interdits par la norme.

Caractère du Skogkatt.

Les Skogkatt sont câlins et enjoués. Ils sont très orientés vers la société et n’aiment pas être seuls pendant longtemps parce qu’ils sont très humains. Les chats des forêts sont attentifs, intelligents et très intéressés par ce qui se passe autour d’eux. En même temps, ils sont ludiques et aiment travailler avec les humains. Les Skogkatt ont besoin de beaucoup se dépenser, mais cela ne veut pas dire qu’il leur faut énormément d’espace. Même les jeux dans l’appartement peuvent satisfaire leur envie de bouger. Bien sûr, une maison avec un jardin plus grand est mieux. Le Skogkatt est toujours amical avec les enfants aussi bien qu’avec ses colocataires animaux. Le comportement agressif lui est étranger. C’est pourquoi vous pouvez appeler avec confiance le Skogkatt un chat de famille idéal pour aujourd’hui.

 

Attitude du Skogkatt.

Le skogkatt est un chat domestique idéal pour la maison. Parce qu’il est très intelligent, bon à regarder les gens et extrêmement compétente, il apprend aussi rapidement à ouvrir des portes. Vous devez garder cela à l’esprit. Sinon, il est peu exigeant et économe en termes de conditions d’élevage. Cependant, il a besoin de caresses avec ses maîtres et aime partager des expériences avec les gens ou les partenaires animaux dans sa famille. Le chat norvégien n’a pas besoin d’être plus libre pour se sentir bien tout autour. Un jardin pour observer la nature à partir d’un endroit abrité et des voyages de chasse occasionnels est, bien sûr, un environnement qu’il ne dit pas « non ».

Skogkatt noirEducation du Skogkatt.

Le skogkatt est très bien éduqué. Il est très intelligent et orienté vers les gens. Si les chiots ont besoins d’être socialisés, le chat norvégien s’adapte facilement et presque par lui-même dans les règles et les coutumes de leur famille. Avec un peu d’instruction, il sera rapidement et facilement éduqué. Dans le cas contraire, les Norvégiens sont des développeurs tardifs, souvent qu’a partir de trois ans.

Soin et santé du Skogkatt.

Vous devez régulièrement brosser la fourrure du chat norvégien, qui avec un peu de sensibilité et de compétence peut vous transformer en un rituel de lien social que le chat et les humains font très bien émotionnellement.

Maladies typiques de la race.

La population du chat de forêt norvégien souffre parfois de consanguinité. Cela a aussi la propagation de plusieurs maladies comme :

  • la cardiomyopathie hypertrophique, une maladie cardiaque,
  • des problèmes avec les articulations,
  • maladie métabolique,
  • maladie de stockage glycogénique DLG IV,

qui peut se révéler fatale à un âge précoce. Cependant, ces maladies ne se produisent pas nécessairement chez tous les chats de cette race.

 

Skogkatt tigréAlimentation du Skogkatt.

Le skogkatt est un pensionnaire sans problème pour des conditions de chat. En raison de la forte consanguinité, il peut être sujet aux allergies qui nécessitent régime alimentaire spécifique.

 

Espérance de vie

Un chat de forêt norvégien, élevé sainement, peut avoir de 12 à 15 ans avec de la chance.

Acheter un Skogkatt.

Si vous voulez acheter un skogkatt, vous pouvez d’abord regarder dans les refuges pour animaux. Ici vous trouverez (quoique rarement) des chats qui correspondent au type et à la nature du chat forestier. Avec l’éleveur, vous devez vous assurer que les parents et les chiots grandissent dans de bonnes conditions, en particulier avec un lien social étroit avec la famille humaine. Vous devriez regarder le pedigree. Ici, aucun ancêtre ne devrait apparaître deux fois pour exclure une consanguinité extrême. Les deux parents devraient absolument être testés négatifs pour les maladies héréditaires décrites ci-dessus. Les éleveurs sérieux indiquent ceci dans leurs annonces. Bien sûr, les chatons doivent être vaccinés plusieurs fois et vermifugés. Un chaton Skogkatt devrait coûter environ 700 euros.

Comment reconnait-on un chat Norvégien ?

bébé chat norvégien

Il appartient aux races de chats d’origine naturelle. Cela signifie qu’elle ne s’est pas développée à partir d’un élevage. Bref, elle est aussi appelée norvégienne. Norsk Skogkatt en norvégien est le nom du grand tigre muet. La race de chat est déjà si vieille que sa photo est apparue sur les pièces de monnaie Viking. Le chat de forêt norvégien est l’un des chats à poils mi-longs. Ses principales caractéristiques sont sa queue touffue, ses poignets et sa tête reconnaissable. Le programme d’élevage pour le chat des forêts norvégien à été mis en place depuis 1930. 

Les caractéristiques extérieures du Norvégienchat Norvégien

Le chat des forêts norvégiennes a des caractéristiques claires. Son cou est une compression importante du poil entre les épaules et le menton. Dans les mois d’hiver, la fourrure s’épaissit, de sorte que le chat a une « crinière ».  Entre les articulations et les pattes, l’animal a une fourrure dense, qui se renforcent en hiver. Entre les orteils du chat se trouvent de longues touffes de poils. Ils gardent les pattes chaudes tout en les empêchant de s’enfoncer dans la neige.

Chez le chat des forêts norvégiennes, presque toutes les couleurs de la robe apparaissent, telle que :

En règle générale, les chats de cette race sont de grands animaux robustes. Les femelles pèsent entre quatre et six kilogrammes.  Surtout la forme du corps du chat de race joue un rôle important. Malgré sa taille, il s’avère une manœuvrabilité spéciale. Par exemple, le chat de forêt norvégien est l’un des rares animaux à grimper la tête la première à partir d’un arbre.

Les chats doivent leur physique et la colonne vertébrale flexible. Le corps du chat de forêt norvégien semble compact et trapu. Ses pattes sont courtes, l’animal semble donc légèrement accroupi. Cette caractéristique donne au Norvégien l’apparence d’un renard. Sa queue touffue soutient l’impression. Quant à la couleur des yeux chez le chat troll toutes les variantes sont représentées.

Bannière chat norvegienLa description exacte du chat de forêt norvégien

Le corps robuste du chat norvégien est allongé. Vous reconnaissez clairement que les pattes arrière sont plus longues que les pattes avant. Cette particularité assure que le chat de la forêt saute sans effort vers les hauts lieux. La forme de tête du chat de forêt norvégien a quelques caractéristiques spéciales. Sa forme ressemble à un triangle isocèle. Ainsi, le profil de l’animal semble complètement droit. Les oreilles sont grandes et effilées. En outre, il y a des poils plus longs sur le dessus.

La caractéristique la plus inhabituelle du chat norvégien est son pelage spécial. L’animal a un sous-poil dense et une couche supérieure hydrofuge. Entre les deux, il y a de longs poils qui protègent le bébé du froid. Les poils du norvégien ont l’air légèrement gras. De cette façon, aucune humidité n’atteint la couche épaisse. La longue queue du chat forestier atteint ses épaules lorsque vous le mettez l’animal sur le dos et recouvre facile les pattes avant lorsque celui-ci est en position assise. Ainsi, ils peut maintenir ses quatre pattes au chaud.

Le chat des forêts norvégiennes « mue » exclusivement deux fois par an. Au printemps, elle repousse son sous-poil dense, en automne le manteau d’été disparaît. Pendant cette période, l’animal perd beaucoup de poils. Le reste de l’année, l’effort de maintenance est faible. Vous brossez le pelage de votre chat régulièrement pour éviter la formation de noeud. Surtout dans la zone de la queue et e train restant les zones les plus délicates. Les excréments restants coincés dans la fourrure, il arrive dans le pire des cas des problème d’inflammation.

chaton norvégienLes standards de race du chat norvégien

Le chat de forêt norvégien appartient à un type de race des chats. Les éleveurs ont donc défini certaines normes à cette race. Ceux-ci comprennent les couleurs de la fourrure. Le Norvégien a deux d’entre eux qui ne se trouvent dans aucune autre espèce de chat. Ils s’appellent Amber et Lightamber. Une autre caractéristique importante de la race est la forme de la tête : les éleveurs font attention à la forme triangulaire. La tête montre la même longueur de tous les côtés. Le chat de forêt norvégien a un profil élevé.

Ses oreilles sont larges à la base et pointu au final et ses yeux sont grands et ovoïdes. Face au chat forestier, ils se présentent dans une position légèrement oblique. Cela donne à l’animal un regard intelligent. Les pattes du chat sont puissantes. Ses pattes sont grandes et rondes.

La queue du chat forestier norvégien atteint une longueur correspondant aux trois quarts de la longueur du corps. Sa forme pelucheuse est considérée comme une caractéristique importante du chat de la race.  Avec le chat norvégien il y a la possibilité d’une coloration blanche avec chaque couleur de robe. Par exemple, les animaux ont un médaillon blanc, une flamme blanche ou des « pattes» blanches.

Particularités et caractère du Norsk SkogkattMaine Coon

Le chat de forêt norvégien est l’une des races de chat qui se développent en retard. La patte de velours reçoit sa taille définitive à l’âge de quatre ans. Cette particularité vous assure de présenter votre norvégien au vétérinaire pour castration seulement après neuf mois. Le choix d’une date antérieure peut entraîner des dommages aux organes chez les animaux.

Le caractère du chat norvégien le rend populaire comme animal de compagnie. Le norvégien montre une forte socialisation. Cela signifie qu’il cherche un contact fréquent avec « sa » personne.  Le chat des forêts norvégiennes s’entend généralement bien avec les enfants. Les animaux ont un instinct de jeu prononcé jusqu’à la vieillesse.

De plus, il a un fort tempérament. Son envie de bouger est très forte. Il saute de préférence vers les hauts obstacles et a besoin de beaucoup d’exercice. Contrairement à d’autres chats, le chat des forêts norvégien ne miaule que rarement. Au lieu de cela, il communique avec un roucoulement qui sonne presque comme un ronronnement.  Les chats de forêt norvégiens communiquent difficilement entre eux avec ces sons.

 

Le chat de race pure a un caractère doux et bon enfant. Ainsi, l’animal appartient à l’espèce féline non compliquée. Son jeu fait de l’ami à quatre pattes un excellent chasseur. Le norvégien sont des pattes de velours sociables. Ils acceptent d’autres chats sans problèmes dans son alentour.

Arbre à chatL’attitude et le soin du Norvégien

Les chats de la forêt appartiennent aux animaux sociables.  Durant la journée, le chat a besoin de beaucoup se dépenser. Il court beaucoup et a donc besoin d’espace. Son caractère capricieux assure que l’animal court et saute beaucoup. Dans les appartements étroits, certains objets ou bibelots peuvent casser. Par conséquent, assurez-vous que votre ami à quatre pattes fasse beaucoup d’exercice, en lui proposant un arbre a chat.

En tant que chat, les amis à quatre pattes ont besoin de suffisamment d’options pour grimper et se gratter. A cet effet, un grattoir à hauteur de plancher lui conviendra.

Pendant le changement de manteau, il serait préférable de peigner votre chat tous les jours. Ainsi, vous évitez la formation de nœuds. Pour cela, vous utilisez un peigne avec des dents pointues. Dans les boutiques d’e-commerce, vous trouverez des peignes rotatifs. Cela rend le toilettage de votre félin encore plus agréable.

Si vous ne voulez pas que votre Norvégien soit trop loin de la maison, vous pouvez lui fournir un filet de protection pour le balcon. Une enceinte extérieure répond également à l’envie de bouger des animaux. Si vous donnez à votre chat norvégien la possibilité de passer du temps à l’extérieur pendant les mois froids, vous remarquerez rapidement certaines particularités. Par exemple, les quatre pattes développent rapidement une robe de fourrure longue et dense.

En outre, vous examinez régulièrement votre animal de compagnie pour les tiques ou les plaies. Qui n’est pas toujours très évident avec sa fourrure luxuriante.

L’origine du chat de forêt norvégien

L’origine du chat de forêt norvégienne est en grande partie inexplorée. Certains scientifiques soupçonnent que les marins ont introduit les chats persans en Europe comme des navires-chats. Ceux-ci se sont mélangés avec des chats domestiques normaux, donc ce serait ainsi que le chat de forêt norvégien est né. Il n’y a aucune évidence pour cette théorie. Le Norvégien peut avoir évolué à partir de chats domestiques qui ont été abandonnés dans les forêts denses de Norvège.

La race ne provient pas d’un élevage. Cependant, les éleveurs depuis les années 1930, ont essayé d’obtenir le type spécial de chat. A cette époque a commencé un programme d’élevage ciblé de la forêt norvégienne chat. C’est en 1938 que la race fut exposée pour la première fois lors d’une exposition féline. Et c’est en 1972 qu’il a reçu ses propres normes. Les clubs ont accepté l’espèce en tant que chat de race indépendant. La même année, les comités ont choisi l’animal comme chat national norvégien. Cela a donné à l’ami à quatre pattes le nom officiel Norsk Skogkatt.

Le premier enregistrement en tant que chats d’élevage a eu lieu avec les Norvégiens en 1975. Deux ans plus tard, le chat nommée Pans Truls a reçu un statut de certificat complet à la FIFé. En conséquence, les gens d’autres pays se sont intéressés à la race en question. De plus en plus d’amoureux du chat norvégien se retrouvent. Depuis les années 1980, le chat de forêt norvégien a gagné la popularité dans toute l’Europe.

 

Informations supplémentaires sur le chat norvégienChat norvégien

Le chat de forêt norvégien a des différences notables entre les animaux castrés et non castrés. Surtout la robe de fourrure a changé de manière significative avec les amis à quatre pattes non castrées. En été, la sous-couche apparaît à peine. Les pattes de velours ont l’air très fines après le changement de pelage. En revanche, le manteau d’hiver s’épaissit. Chez les animaux castrés, la fourrure semble dense et laineuse même en été.

Le chat de forêt norvégien appartient aux races qui sont d’origine naturelle. L’origine exacte n’est pas explorée, mais les animaux viennent de Norvège. Les programmes d’élevage pour maintenir les normes de race ont débuté autour des années 1930. Le chat forestier se présente robuste, fort et gros. Avec une moyenne de six à huit kilogrammes, elle est l’une des trois plus grandes races de chats au monde. Les Norvégiens protègent trois couches de poils avec les poils mi-longs caractéristiques du froid. La collerette, la longue queue et les poignets forment l’extérieur du chat de la race.

Comparatif chat norvégien – maine coon

Maine coon Vs Chat Norvégien

Les races dites « chat de forêt » font partie des races naturelles. C’est le nom donné aux races de chats qui ont été créées à l’origine sans l’intervention humaine de chats domestiques indigènes. Que ce soit le chat de forêt du Maine, le Maine Coon ou le chat de forêt norvégien leurs passés n’ont aucun point commun.

Comme tous les autres chats domestiques, les races de chats des forêts descendent du chat sauvage et n’ont aucun lien génétique avec les chats des forêts européennes. Cependant, le chat Maine Coon, le chat Norvégien ont l’air assez sauvage et original avec leur long manteau et leur gros physique.  Voici ce que les races de chats forestiers ont en commun et ce qui les rend différents.

 

Particularité du chat des forêts :Chat Norvégien et sa belle robe

La race de « chat de forêt » est née d’un caprice de la nature et des populations régionales de chats domestiques. Par mutation, une série de chats à poils longs ou mi-longs s’est naturellement développée, s’adaptant de manière optimale aux conditions climatiques de leur environnement. Aux États-Unis, c’était le Maine Coon, en Scandinavie le chat des forêts norvégiennes et en Russie le chat sibérien.

Les chats forestiers ont un sous-poil dense en hiver, ce qui les protège du froid, et une couche de finition plus longue, qui repousse l’eau et protège contre l’humidité. En été, en changeant de robe, ils perdent le sous-poil, donc ils ne souffrent pas trop de la chaleur. Ils étaient à l’origine prisés pour leur comportement de chasse, car ils étaient et sont des chasseurs de souris très compétents. Avec leur grande taille robuste, ils sont faits pour défier les adversités du temps.

 

Maine CoonLes différences entre le Maine coon et le chat Norvégien :

Le Maine Coon et le Norvégien semblent être plus minces et ont des oreilles beaucoup plus grandes que leur congénère Sibérien. Le Maine Coon a les oreilles plus grandes et larges que le chat de forêt norvégienne qui les a plutôt étroites et pointus. L’Américain a également un profil de tête plutôt angulaire avec un museau long et large. La transition entre le front et le nez est clairement courbée vers l’intérieur et le nez fait un léger coup de pouce à la fin. La forme de la tête du Norvégien est triangulaire, son profil montre une transition droite du front à la pointe du nez. En outre, le chat de forêt norvégien a le cou plus long et plus mince que le Maine Coon et leurs pattes de derrière sont légèrement plus longues que leurs pattes avant.

 

Au premier abord la différence entre les deux chats ne saute pas aux yeux, au moins pour le profane de ces deux races, il existe quelques différences entre ces deux races populaires. Maintenant il ne reste plus qu’a savoir choisir son chat norvégien.Chat norvégien dans la nature

source : Pinterest Communauté des chats norvégiens 

Le chat Norvégien gris, appelé chat Norvégien Silver ou Smoke

Le pelage du chat norvégien gris, silver ou smoke

Le chat Norvégien est un félin de corpulence massive, musclé et de grande taille. Il est originaire de Norvège, d’où ses autres appellations : chat de la forêt norvégienne ou encore Norsk skogatt.
Ce grand chat porte un double pelage afin de faire face aux rudes hivers : un poil long imperméable et un poil court. Il possède une large crinière et de grandes oreilles poilues. Sa queue, qu’il porte élégamment en panache mesure la taille de la longueur de son corps. Son profil de tête se caractérise par une forme triangulaire et un fort menton.

Les couleurs du chat Norvégien

Il existe plusieurs couleurs de pelage chez le chat Norvégien :
Noir ou black,
– Brun ou brown,
– Bleu,
– Crème,
– Tortie ou écaille,
Roux,
– Bleu crème,
– Ambre,
– Blanc,
– Silver ou smoke,

Couleurs non acceptées :
– Cinnamon,
– Chocolat,
– Fawn,
– Lilas,
– Motifs type siamois,

La robe « grise » : Silver ou Smoke

La robe Silver chez le chat tabby (1) ou Smoke chez le chat uni (2) n’est pas une couleur : c’est un effet qui vient s’ajouter à une couleur.
La base du poil du chat Norvégien « gris » est blanche, ce qui donne un beau reflet argenté sur le pelage. En effet, le poil est plus clair à la base et plus foncé à son extrémité, donnant une base argentée.
Aussi, n’importe quelle robe peut être combinée à du Silver ou à du Smoke : écailles silver, bleu smoke, black silver, roux silver,…

Par exemple, un chat Norvégien au pelage brown tabby et silver a une robe black silver, et un chat Norvégien au pelage noir et smoke a une robe black smoke.

(1) Le chat Norvégien Silver est tabby car il porte des rayures, des marbrures, des tâches
(2) Le chat Norvégien Smoke est uni, non-agouti, couleur solide

Pour en savoir plus sur la génétique :
http://www.aid-skogkatt.fr/content/g%C3%A9n%C3%A9tique-de-la-robe

Pour en savoir plus sur les mariages des robes :
http://nille.indo.free.fr/lenorvegien.htm

La maladie spécifique du chat Norvégien

chaton norvégien

Les chats Norvégiens sont peu exposés à de risques pathologiques. Cependant, il y a bien une maladie mortelle, spécifique à cette race.

Présentation de la maladie

La glycogénose de type IV qui est une maladie héréditaire mortelle qui perturbe le métabolisme du glucose. Le pourcentage de chats atteints est faible. La maladie a été identifiée par des chercheurs et semble liée à la consanguinité nécessitée par la production de lignées américaines à partir d’un pool génétique très réduit dans le pays. On a remarqué alors que les chats atteints étaient tous apparentés et descendaient d’un mâle allemand. Cette maladie conduit à la mort à l’âge de 10 et 14 mois, soit par arrêt cardiaque brutal, soit après un stade comateux.

Les symptomes de la maladie

• les chatons touchés sont mort-nés ou décèdent peu après la naissance. Ils sont incapables de produire suffisamment de glucose nécessaire à la naissance et aux premières heures de la vie et décèdent d’hypoglycémie.

•plus rarement, les chatons peuvent survivrent jusqu’à 5 mois ils présentent une hyperthermie persistante et des tremblements musculaires généralisés. La maladie conduit rapidement à des dégénérescences neuro­ musculaires, à des atrophies musculaires, à des défaillances cardiaques et à la mort de l’animal avant 10 à 14 mois.

Le traitement 

Il n’existe pas de traitement spécifique. Cependant, le test ADN permet de dépister précocement les chats porteurs sains, de sélectionner les reproducteurs, d’adapter les croisements afin de limiter la mortalité néonatale liée à cette maladie ou d’éviter de produire des chatons atteints de glycogénose et de freiner la propagation de la maladie dans l’élevage ou dans la race. La probabilité pour un chat, dit porteur sain, de transmettre le gène responsable de cette maladie à sa descendance est de 50 %.

En dehors de cette maladie héréditaire, le chat des forêts norvégiennes n’est pas prédisposé à d’autres pathologies.

La couleur noire chez les chats des forêts norvégiennes

Chat noir des forêts norvégiennes

Chez nos amis félins, le noir n’était pas toujours symbole de chance. Heureusement, les mentalités ont changé et le chat norvégien noir et blanc est devenu le plus recherché en France ! Voici quelques nuances de noir pour vous aider à choisir le votre.

Croyances sur la couleur noire des chats norvégiens : un peu d’histoire

Tout le long de l’histoire, le chat noir a été considéré tantôt comme un dieu tantôt comme le diable lui-même. Il est évident, pourtant, que la raison d’une telle variabilité aussi absurde soit-elle ne réside pas dans le chat mais dans l’être humain.

Ainsi le chat a été le protagoniste de nombreuses superstitions. Qui n’a jamais entendu dire que croiser un chat noir dans la rue était signe de malheur ?

Or, la couleur noire des uns est la couleur blanche des autres : en Grande-Bretagne les chats noirs sont signes de bon augure !

La réalité est que la couleur noire des chats, et encore plus s’il s’agit de la couleur noire du pelage long et bien fourni du chat norvégien noir, rehausse la beauté de la brillance.

La couleur noire chez les chats norvégiens : pelage uni ou avec marquage

Chez les chats norvégiens, il existe une variété impressionnante de la couleur de leurs robes. On peut trouver des robes unies ou avec un marquage, c’est-à-dire rayé, tacheté ou marbré. Les professionnels les appellent aussi les « Agouti » ou « Tabby » pour les chats avec une robe marquée et les « Non-Agouti » pour les chats avec une robe unie. Donc si vous voulez adopter ou acheter un chat norvégien noir, rassurez-vous, vous avez le choix parmi un nuancier bien varié.

  • Avec une robe unie noire

Le poil montre des variations partant d’un noir profond en passant par un noir marron au noir gris. C’est seulement à la lumière que vous pouvez apprécier les variations de la couleur noire.

  • Avec une robe unie noire avec une base blanche à la racine du pelage 

On les appelle aussi les « Smoky ». Pendant l’hiver, leur robe devient argentée et pendant les mois d’été leur robe devient plus uniforme et très attrayante.

  • Avec une robe rayée noire avec une base blanche à la racine du poil 

Appelés communément les chats norvégiens « Black Silver », la seule différence entre un Smoky et un Silver est que le premier a une robe unie et le deuxième une robe rayée.

  • Avec une robe bicolore: noir et blanc

Le chat norvégien noir et blanc présente des taches noires et blanches reparties harmonieusement sur le corps. L’équilibre parfait de la couleur noire sur tout le corps du chat doit être comprise entre 50% et 75%. Le restant doit être la couleur blanche.

Il faut savoir que les chatons norvégiens noirs peuvent avoir un marquage qui va progressivement disparaître en grandissant, en général à partir de la première année ou plus.

Alors quelle robe noire préférez-vous pour votre chat norvégien ?

En savoir plus sur la génétique des robes unies chez les norvégiens.

La fourrure du chat Norvégien

Le chat Norvégien est fier de son double pelage qui le protège des grands froids

Le chat Norvégien, encore appelé chat des forêts norvégiennes ou skogkatt a des origines mythiques et mystérieuses.
On raconte que les Vikings auraient rapporté du proche Orient des chats angora qui se seraient peu à peu adaptés aux hivers très froids des régions nordiques.
Afin de se protéger des températures négatives, la fourrure de ce félin se serait alors épaissie, un double pelage se serait alors développé…

Pour quelle raison le poil du chat Norvégien a une double texture ?

La fourrure du chat Norvégien est son kit de survie et sa fierté : au fil des siècles, il s’est adapté au rude climat de Scandinavie : froid, neige et blizzard. Le poil s’est alors épaissi et imperméabilisé. Il s’est même doublé afin d’apporter au chat Norvégien une double protection.

Le double pelage est constitué :

  • d’un sous-poil dense et laineux pour le protéger du froid
  • d’un poil de couverture appelé « poil de jarre » légèrement huileux et imperméable

Les poils dans les oreilles et entre les orteils jouent un rôle de protection en hiver, protégeant le chat du froid et limitant les déperditions de chaleur.
Sa queue épaisse est portée en panache lorsqu’il se déplace.
Une superbe collerette encadre la tête du chat Norvégien telle une crinière.
Un jabot épais protège son œsophage. Des culottes bien fournies augmente encore l’épaisseur de son pelage. Les poils du jabot et des culottes disparaissent en période estivale.
Le poil est plus épais à l’intérieur des cuisses, autour du cou et sur le dos.

Entretien de la fourrure du chat Norvégien

Epaisse et bien fournie, le pelage du chat Norvégien ne demande toutefois pas beaucoup d’entretien.
Un brossage efficace est réalisé avec une brosse à dents métalliques et se fini au peigne.
Un brossage soigné par semaine est suffisant afin d’éviter que l’abondante toison de l’animal ne s’emmêle. Il est conseillé de bien insister sur les parties où le pelage est le plus dense comme au niveau de la collerette par exemple.

Toutefois aux périodes de mues la fréquence de brossage s’accentue : c’est-à-dire dès l’arrivée des premières chaleur printanières, en mars / avril : le chat perd une grande partie de son lourd manteau d’hiver : le sous-poil. En été le chat Norvégien a une toute autre allure avec seulement le panache de la queue, les oreilles duveteuses et des touffes de poils aux pattes rappelant sa splendeur de l’hiver.
Un brossage soigné quotidien est alors nécessaire afin d’aider votre animal à éliminer les poils morts et éviter la formation de nœuds dans sa fourrure.
Ce brossage journalier bénéficie aussi au confort du chat et évite l’ingestion massive de poils pouvant provoquer des obstructions. Dans ce cas, des comprimés à base malt permettent d’aider le chat à éliminer les poils qu’il aurait pu ingurgiter.

La robe du chat Norvégien

La qualité de la fourrure est différente selon les couleurs des robes.

Le chat Norvégien de couleur brown tabby a la meilleure qualité de poils.
La robe du chat Norvégien offre une large palette de couleurs allant du tout noir au tout blanc, de l’uni au tigré (tabby), ou encore silver (argent), smoke, bleu, roux, ambre, torti (écailles de tortues) avec ou sans blanc.
Les robes grises ou smoke ont un sous-poil argenté.
Seules les couleurs chocolat, lilas, cinnamon et fawn ne sont pas permises dans la race.
Quelque soit la couleur de la robe, les yeux sont généralement or à vert. Le chat Norvégien peut avoir les yeux bleus ou impairs.

Le chat Norvégien roux

le chat roux Norvégien

Le chat Norvégien, aussi appelé chat des forêts Norvégiennes a tout d’un très gros félin. Il est très prisé par les amateurs de chats du monde entier. C’est un grand chat au corps charpenté, musclé avec une abondante fourrure. À l’origine chasseur, le chat Norvégien est en fait un animal très calme et affectueux. Il est très sociable, ce qui fait de lui un compagnon idéal.

Le chat norvégien possède une épaisse fourrure afin de faire face aux froids rudes de son pays d’origine. La couleur de pelage la plus populaire en Norvège est noire et blanche. D’autres, bicolores, comme le roux et le blanc, ainsi que des variantes tabby, sont désormais largement reconnues.

 La robe du chat Norvégien roux

Les poils du Chat Norvégien roux sont longs, brillants et imperméables. Le sous-poil est très épais : il protège contre le froid. Aussi, en hiver le pelage est bien plus épais qu’en été. Les mues sont donc abondantes au passage des saisons printanières/estivales.

Une collerette de fourrure est bien visible tout autour de la tête. La queue, longue, est également touffue.
Le chat Norvégien roux doit posséder des couleurs soutenues de roux.
Le chaton Norvégien peuvent posséder des rayures plus foncées qui disparaissent à l’âge adulte (ascendance tabby). Toutefois, ces marques restent « fantômes » sur le corps du chat adulte.
Les zones blanches ne se mélangent pas avec les parties rousses : chaque zone est clairement définie.
La présence d’une flamme blanche entre les yeux est souhaitable.

Le pelage écaille de tortues du chat Norvégien

Seules les femelles portent un pelage écaille de tortues : mélange de noir et de roux (les seuls mâles écailles qu’on dénombre sont stériles).

Plus le pelage de la chatte écaille de tortues a de blanc, plus les couleurs sont distinctes : noir et roux sont juxtaposés et non mélangés.
Moins le pelage a de blanc, plus les couleurs seront mélangées.
Si le pelage ne comporte pas de blanc, on parle de répartition : « un poil roux pour un poil noir »

Quels parents croiser pour que les chatons Norvégiens soient roux ou écaille de tortues ?

L’expression du gène roux ou écaille de tortues est liée au sexe de l’animal :

♂ roux + ♀ rousse –> uniquement chatons ♂ et ♀ roux
♂ roux + ♀ écaille –> chatons ♂ roux ou noirs ou brown tabby,
chatons ♀ rousses ou écaille
♂ roux + ♀ noire ou brown tabby –> chatons ♂ noirs ou brown tabby, ♀ écaille
♂ noir ou brown tabby + ♀ rousse –> chatons ♂ roux, ♀ écaille
♂ noir (*) + ♀ écaille –> chatons ♂ roux ou noirs (*),
chatons ♀ écaille ou noires.

Source : http://www.aid-skogkatt.fr

 

Quelles différences entre chat norvégien et sibérien ?

Chat norvégien Vs Chat Sibérien

Le chat Norvégien et le chat Sibérien sont originaires de pays où les conditions climatiques sont très rudes et se ressemblent physiquement, notamment avec leur même carrure musclée et leur double pelage mi-long. Cependant, certains aspects comme la forme de la tête,  le poids et la silhouette permettent de bien différencier ces deux races.

Quelles sont les origines des deux races de chat :

Le chat Sibérien serait le croisement entre un chat sauvage vivant dans les forêts des Monts Oural ou du plateau de Sibérie centrale, et d’un chat domestique. Le chat Sibérien serait arrivé en Europe vers la fin des années 1980 et se classe à la 9ème position des chats les plus populaires.

Concernant le chat Norvégien, ses origines sont beaucoup plus anciennes. Le chat norvégien a été rapporté par les Vikings à la suite d’un voyage vers la mer Caspienne. Le chat norvégien aurait été utilisé dans les cales du bateau pour chasser les rats dans les locaux de stockage de nourriture. De retour sur les terres norvégiennes, les chats se seraient appropriés les forêts pour y vivre.  Cette race a été développée en 1930 et reconnue pour la première fois en 1972. Elle se positionne au rang 6 des chats les plus populaires.

Quelles sont les caractéristiques techniques :

Faisant partis des chats à poils mi-long avec une collerette autour du coup, leur corpulence musclée affirme une allure puissante et évoque la douceur. Ils sont composés d’un double pelage, un sous-poil laineux recouvert d’une couverture de poils mi-long permettant de s’adapter aux conditions climatiques. Ils sont également reconnus pour être très robuste au niveau santé.

Chat Sibérien :

    • Origine : Russie

      Chat sibérien

    • Autre nom : chat des bois Sibériens
    • Poids moyen de 6 à 12 kg
    • Poids du chat mâle 5 à 10 kg
    • Poids du chat femelle : 3 à 8 kg
    • Taille : 35 cm
    • Yeux : grand presque rond
    • Durée de vie : 15 ans
    • Tête : triangulaire à forme adoucie
    • Silhouette : tonneau

Chat norvégien Vs Chat Sibérien

Chat norvégienChat Norvégien :

  • Origine : Norvège
  • Autre nom : chat des forêts norvégiennes, norsk skogkatt
  • Poids moyen de 6 à 12 kg
  • Poids du chat mâle 8 à 9 kg
  • Poids du chat femelle : 4 à 5 kg
  • Taille : 35 cm
  • Yeux : grand en amande
  • Durée de vie : 14 à 16 ans
  • Tête : triangulaire
  • Silhouette : longue

D’origine diverses mais vivant dans des conditions climatiques assez rudes ces deux races de chats sont très affectueuses et restant très proche de leurs maîtres. Leurs comportements peuvent varier suivant la chatterie choisie. Le chat pourra être plus affectueux dans un petit élevage. Alors comment bien choisir sa chatterie ?

Le caractère du chat Norvégien

Vous avez décidé d’adopter un chat Norvégien ? Avant de prendre votre décision, il est bon de savoir quel est le comportement de ce chat des Forêts. Est-il adapté à la vie en appartement ou est-il plutôt fait pour une vie en extérieur ? Est-il tolérant avec les autres animaux de la maison ? N’est-il pas un danger pour le bébé de la fratrie ?

Portrait du chat Norvégien

Comme pour tous les chats,le caractère du chat Norvégien dépend d’abord de son hérédité et ensuite de son histoire personnelle. Le chat Norvégien de par sa taille imposante n’en est pas moins un chat au grand cœur. Compagnon, doux, équilibré et calme, il s’adapte à toutes les situations notamment la vie en appartement. Ce félin est très tolérant avec les autres animaux de la maison. Il est l’ami des enfants et n’est pas un risque pour les bébés. Ce sont des chats toujours prêts à recevoir des câlins, ils ne sont pas adepte de la solitude, et ont plutôt tendance à être très collant. Le chat Norvégien aime dormir avec vous, bavarder car se sont de vraies pipelettes, et aiment vous suivre dans vos déplacements.

Le comportement du chat Norvégien en intérieur

Le chat de Norvège s’adapte bien à la vie en intérieure, il est important de lui consacrer un espace de jeu à lui avec des  jouets car ce chat est vivant et joueur, très intelligent, il s’adapte à toutes sortent de jeux tels qu’une partie de cache-cache, jouer à la balle ou à chats. Aimant par-dessus tout dominer d’en haut il se pourrait que les vases et les contenus d’étagères courent de sérieux risques, c’est pour cela qu’il est conseillé de s’équiper d’un arbre à chat.

Les bonnes précautions à prendre en extérieur

Compte tenu de sa vivacité ce chat des bois est un chasseur hors pair. Prenez les précautions nécessaires à sa sécurité.

  • Si vous habitez une maison avec un jardin, il est important de le préserver des dangers de la vie citadine et des risques de promenades en campagne.
  • Si vous êtes en appartement avec terrasse, veillez à clôturer votre terrasse, par un filet de protection.