La saillie chez le chat norvégien

Chat norvégien

Il est important d’anticiper la saillie pour votre chat norvégien ou votre chatte norvégienne. En effet, si les différentes parties ne s’y connaissent pas en terme de saillie, cela peut rapidement être source de conflit. Que vous proposiez votre chat ou que vous vouliez faire reproduire votre chatte, nous vous donnons tous les conseils pour ne pas faire d’erreurs.

Vous proposez votre chat norvégien à la saillie

Il y a quelques prérequis pour proposer son chat à la saillie. En tant que chat des forêts norvégiennes, il sera obligatoirement inscrit au LOOF et ne présentera, bien sûr, aucune maladie.
Il est absolument nécessaire de connaître le pedigree de votre chat. Si vous avez son carnet de santé, toutes les informations y seront marquées : génétique, groupe sanguin, contrôles médicaux, couleur de la robe …
Il devra passer des contrôles médicaux pour déceler d’éventuelles maladies génétiques et devra être séronégatif au FeLV (la leucose féline) et au FIV (syndrome d’immunodéficience acquise du chat).

Vous êtes intéressé par une saillie pour votre chatte norvégienne

Vous êtes un particulier, propriétaire d’une chatte norvégienne et vous voudriez la voir maman d’adorable petits chatons norvégiens ? Si votre chatte a un pedigree LOOF, il vous faudra trouver un éleveur ou un particulier acceptant les saillies dites « exterieures ».
De même que pour le mâle, la femelle devra être vermifugée, vaccinée et testée FeLV et FIV.

En pratique

Il faudra rédiger un contrat entre les deux parties et vérifier que les deux animaux possèdent bien l’inscription LOOF ainsi qu’une carte d’identification délivrée par l’I-CAD (Identification des Carnivores Domestiques).

Il est nécessaire de définir :

  • Les frais de la saillie : généralement à la charge du propriétaire de la chatte.
  • La contrepartie : argent ou chaton en retour. Si la contrepartie est financière, elle ne dépassera pas le prix d’un chaton. Si la contrepartie est un chaton, d’autres termes sont encore à définir (choix du chaton, remise, etc).
  • Le nombre de tentatives en cas d’échec.
  • Les modalités en cas d’accident lors de la saillie.

Les deux parties devront aussi signer une déclaration de saillie et naissance ; c’est le document qui certifiera le pedigree LOOF des chatons à venir.

En marge de ces préoccupation administratives, il est impératif de penser au sort des chatons à naître. Envisagez-vous de les garder ? De les vendre ? De même, pensez au confort de votre chatte norvégienne, puisque c’est elle qui devra se déplacer pour la saillie. L’étalon habite-t-il près de chez vous ? La route est-elle longue ? Votre minette supporte-t-elle bien la voiture ? Le stress pourrait lui couper ses chaleurs.
Un fois sur place, laissez un vêtement avec votre odeur ou son panier à votre chatte.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *