Quelles sont les origines du chat norvégien ?

Quelles sont les origines du chat norvégien ?

Pourquoi autant d’interrogations sur le chat des forêts norvégiennes ? Il intrigue, il surprend, il étonne de par sa taille, sa prestance, voire son charisme. Mais d’où vient-il exactement ? Est-il à la hauteur de sa réputation ? Le chat norvégien est plein de mystère et tire cela de ses origines.

Le chat des forêts norvégiennes fait avant tout partie de l’histoire des Pays scandinaves

Le chat norvégien est avant tout le résultat d’une évolution naturelle de la race. Les éleveurs se contentent de réguler et créent ainsi une harmonie dans l’esthétique du chat des forêts norvégiennes. Ils n’interviennent pas à travers une sélection poussée – comme l’être humain peut le faire pour d’autres races – et laissent la nature reprendre ses droits.
Dès le XIXème siècle, des chats robustes, imposants et à poils longs étaient présents dans les contes pour enfants comme Gabriel SCOTT qui, en 1912, écrivit un livre à destination des plus petits dont le héros était un chat norvégien. Dans la mythologie des pays nordiques, il est souvent associé à la spiritualité et à l’amour. Le plus célèbre d’entre eux reste le Chat Botté de Charles Perrault qui – à travers sa taille et les caractéristiques de la race – s’inspire fortement de la stature du chat des forêts norvégiennes.

La légende du chat norvégien

L’histoire raconte que le chat des forêts norvégiennes aurait été ramené par les Vikings au VIIIème siècle des abords de la mer Caspienne. Ils avaient décelé dans le chat norvégien ses capacités de chasseur et s’en servaient pour protéger la nourriture des rongeurs sur les drakkars. C’est probablement une des explications du fait du nombre important de chats norvégiens en Amérique du nord, en Europe du sud et sur les côtes normandes.
C’est dans les années 30 que la décision fut prise par des éleveurs scandinaves de protéger la race mais il faudra attendre les années 1970 pour que la race officielle du chat norvégien soit reconnue. Le standard (et le premier club de race) sera représenté par Pan’s Truls qui aura le privilège de servir de modèle et d’avoir officiellement le premier pedigree de la part de la FIFE (Fédération Internationale Féline).

Ce n’est qu’en 1982 qu’apparurent les premiers chats des forêts norvégiennes en France.

Les caractéristiques du chat norvégien

Chat norvégien

Ramenés au VIIIe siècle par les Vikings de leurs voyages vers la mer Caspienne pour chasser les rats de leurs drakkars, les chats norvégiens ont su développer des caractéristiques bien particulières pour s’adapter au rude climat scandinave. De race naturelle et unique, les norvégiens ont des origines rustiques et ne souffrent d’aucune fragilité particulière.

Un chat robuste

C’est ce qui se dégage du chat des forêts norvégiennes : robustesse et puissance. Confronté à des conditions climatiques difficiles, il a développé une carrure imposante sur une ossature solide. C’est une race naturelle, les chat norvégiens n’ayant pas été crées.
Aussi longue que large, sa tête est triangulaire, surplombée par des oreilles larges garnies de poils sur les pointes et à l’intérieur.Son front est plat et ses yeux sont également grands, en oblique et peuvent être de couleurs variées (verts, bleus, or etc).
Doté d’une musculature importante, le chat norvégien possède des pattes arrières plus longues que ses pattes avant. Sa croupe est donc plus haute que ses épaules. Sa queue est également longue et touffue. Large à la base et allant en s’effilant, elle peut toucher le cou par sa longueur.

Une robe exceptionnelle

La caractéristique principale et très particulière au chat norvégien est bien entendu son pelage. Face au froid des forêts scandinave, il a développé une fourrure épaisse et isolante.
Sa longueur est irrégulière : de longueur moyenne, elle est plus longue sur les flancs et plus fournie autour du cou pour former une collerette. À la manière des plumes de canards, le chat norvégien a un poil imperméable qui le protège de la pluie. De même, il possède des touffes de poils entre les doigts qui lui permettent de se déplacer efficacement sur la neige. En dessous de ce pelage, se cache un sous-poil épais qui le tient au chaud.
Le chat Norvégien peut revêtir de nombreuses couleurs :

Certaines ne sont pas admises par le LOOF, comme le chocolat, le lilas, le faon ou le cinnamon.

Comment choisir son chat norvégien ?

chat foret norvegienne

Si vous vous posez la question de comment choisir votre futur chat norvégien, c’est que vous avez déjà pris la décision de quelle race de chat vous souhaitiez. Ce qui est une bonne chose. Mais pourquoi le chat norvégien ? Pour quelles raisons avez-vous craqué sur le chat des forêts norvégiennes ? Pour son esthétique ? Son caractère ? Son indépendance ?

Les critères qui vous ont fait choisir le chat norvégien

Le chat des forêts norvégiennes est un chat de grande taille mesurant entre 35 et 40 cm au garrot et pesant aux alentours de 5kg (pour une femelle) et 7kg (pour un mâle). Il vit en moyenne une douzaine d’années. Mais la vraie question qui se pose est de savoir si vous êtes le maître qu’il lui faut. Le chat norvégien est un chat très sociable : il aime la compagnie des êtres humains mais également des autres animaux. Si vous possédez déjà un autre animal –comme un chien par exemple – n’ayez pas d’inquiétude, la cohabitation se fera très naturellement. Concernant les autres chats, c’est plus délicat. Si vous avez-vous-même un chat, il n’y aura pas de souci puisque le chat norvégien s’adapte à son environnement familial et est très protecteur, que ce soit avec les animaux du foyer ou les enfants. La question se pose surtout par rapport à l’environnement extérieur où des chats dominants peuvent être présents. Le chat norvégien ne voit pas le danger et cela peut poser problème dans un environnement hostile.

Le meilleur âge pour accueillir un chat des forêts norvégiennes

La législation française autorise la vente et donc l’accueil de chatons – toutes races confondues – à partir de 8 semaines. Mais à cet âge, le chaton norvégien a encore besoin de sa mère et n’est pas totalement sevré. Il aura donc des difficultés à s’adapter à son nouveau foyer s’il est séparé trop tôt de sa fratrie.
Concernant le vaccin, il n’est pas obligatoire mais fortement conseillé et aucun éleveur sérieux ne laissera quitter le chaton norvégien de son élevage sans une vaccination en bonne et dur forme. L’âge le plus souhaitable se situe aux alentours de 3 mois.

Le chat norvégien, mâle ou femelle ?

Bon nombre d’entre nous pensons encore que le mâle est d’un naturel plus agressif et dominateur et la femelle plus douce et câline. C’est probablement vrai pour la plupart des races, tous animaux confondus. Mais le caractère du chat norvégien est beaucoup moins lié au sexe que dans d’autres espèces. La différence notoire entre un mâle et une femelle se situe plutôt au niveau du gabarit. Certains mâles peuvent peser le double d’une femelle à l’âge adulte.
Plusieurs autres critères peuvent être pris en compte dans votre choix d’accueillir un chat norvégien dans votre foyer. Ils peuvent être liés à la race mais également à votre goûts personnels, vos loisirs et votre environnement quotidien.

Quels que soient vos critères, le chat des forêts norvégiennes est un chat-chien, s’adapte très vite de par sa sociabilité et est très protecteur avec sa famille.

Taille et poids du chat norvégien

Le chat Norvégien est imposant par sa taille, son pelage et son allure

Le chat de la forêt norvégienne est réputé pour sa grande taille, son pelage épais et son aspect robuste. Est-ce que votre félin possède tous les critères physiques de la race ?

 Quelle taille a un chat norvégien adulte ?

Le Norvégien est un chat de grande taille. Il possède une forte ossature et une fourrure épaisse avec des poils mi-longs. Son corps est long et musclé. Il s’impose comme un chat robuste et puissant. Sa forte musculature rappelle ses origines d’habile chasseur.

Sa stature imposante atteint son plein développement vers 3 ans.

Les pattes sont hautes avec une ossature et une musculature forte. Les pattes postérieures (derrière) plus hautes que les pattes antérieures (devant).
La queue de ce chat norvégien est aussi longue que son corps. Elle peut toucher son cou.

Taille du mâle (au garrot) : entre 35 et 40 cm / pour environ 8 à 9 kg
Taille de la femelle (au garrot) : entre 31 et 36 cm / pour environ 4 à 5 kg

Quel est le poids idéal du chat norvégien ?

A la fin de sa croissance, soit à 20 mois pour le Norvégien, l’animal atteint son poids définitif :

  • poids du mâle : environ 6 kg / pour une taille (au garrot) entre 24 et 26 cm
  • poids de la femelle : environ 4 kg / pour une taille (au garrot) entre 23 et 25 cm

Comment savoir si mon chat a un poids correct ?

Plutôt dynamique ou dormeur ? Joueur ou rêveur ? Les chats n’ont pas tous les mêmes besoins et ne dépensent pas leurs calories de la même manière.

Pour savoir si votre chat est trop mince ou trop gros, voici quelques pistes :

  • ses côtes doivent être palpables et à peine recouvertes de graisse
  • ses os à la base de sa queue doivent être à peine visibles
  • son ventre doit être légèrement creusé

Si votre chat ne rentre pas dans ces critères, c’est qu’il est trop mince ou trop gros. Des études montrent que 40% des chats domestiques sont obèses.

La stabilité du poids de votre chat est un indicateur de bonne santé : il faudra donc s’inquiéter si vous constatez une perte ou une prise de poids inhabituel :

  • un amaigrissement peut traduire des pathologies telles que douleur dentaire, vers intestinaux, diarrhée, insuffisance rénale…
  • un surpoids peut créer le développement de maladies graves telles que diabète, trouble respiratoires… Un chat est considéré obèse lorsqu ‘il dépasse de plus de 15% son poids de forme et que l’on ne sent plus du tout se côtes